Le mot du président de l’AFSTG

Trois ans ! Il aura fallu trois ans après le dernier Stick Camp européen porté par Guillermo Cides et Diego Blanco sur la paradisiaque île de Majorque pour que l’AFSTG reprenne le flambeau en organisant à son tour le cinquième Stick Camp européen.

C’est avec un immense plaisir, une grosse dose d’excitation et un soupçon de fierté que l’AFSTG vous a concocté un programme alléchant pour vous laisser un souvenir au moins aussi impérissable que les éditions des Stick Camp précédents.

Au programme donc : une semaine de musique, de vacances, d’activités ludiques et culturelles en plein coeur de la Provence verte, dans le village de Correns, son château du 12ème siècle et ses alentours ! Rendez-vous du 20 au 26 août 2018 !!!

Le Stick pour les novices en quelques mots

Si vous êtes arrivés sur cette page, c’est que vous êtes déjà un joueur de Stick ou tout du moins intéressés par cet instrument.

Pour les autres qui ne connaissent (encore) rien à cet instrument, un petit résumé s’impose !

Le Chapman Stick© est un instrument américain né des recherches d’Emmett Chapman qui, en utilisant la technique du tapping sur sa guitare, découvre en 1969 une nouvelle méthode de jeu, qu’il baptise Free Hands. Il crée alors un instrument dérivé de la guitare, mais optimisé pour faciliter l’emploi de cette technique. Après l’élaboration de plusieurs prototypes, les premiers instruments sont commercialisés en 1974. La technique spécifique employée, la tessiture de l’instrument, sa sonorité font de cet instrument une hybridation entre la guitare, la basse, le piano et les percussions.

Pour en savoir encore un peu plus, vous pouvez télécharger une documentation de présentation ici.

L’AFSTG

L’AFSTG (Association Française du Stick® et de la Tape Guitare) est créée en octobre 1995 sous l’impulsion des Stickistes Thierry Carpentier et Jo Ruffier des Aimes afin de développer en France la pratique d’un nouvel instrument de musique, le Stick Chapman. Outre l’organisation périodique de masterclasses sur tout le territoire, l’AFSTG organise ou participe à un certain nombre d’évènements, en particulier les trois éditions du festival du Stick de Montreuil (1995, 1996 et 1998) aux six éditions du festival de Tape Guitare d’Allaire (de 2001 à 2006) ou encore au festival des Folies Tapping en 2010, 2012 et 2014 à Nantes.

Stick Camp : qu’es aquo [ke.za.ko] ?

Un Stick Camp peut se résumer en deux mots : musique et vacances.

Un Stick Camp est avant tout un moment unique de rencontres et d’échanges entre des musiciens partageant une passion commune : le Stick Chapman. Tous les niveaux sont présents : du débutant au musicien plus aguerri. Il n’y a pas de minimum technique requis pour y participer, tous les joueurs sont les bienvenus. Les joueurs les plus novices auront ainsi l’opportunité d’apprendre des joueurs plus expérimentés, et ces derniers auront l’occasion de partager leurs connaissances sur l’instrument : ni élève, ni maître, seulement musiciens.

C’est privilégier la spontanéité. Plutôt que des cours magistraux de musique, comme dans tout séminaire « classique », une grande place est laissée à l’organisation naturelle de groupes de travail entre musiciens, au sein des multiples espaces prévus à cet effet, dans l’enceinte du fort Gibron, autour de différentes thématiques : technique instrumentale, techniques d’accompagnements, études de styles, harmonie, méthodes, répertoire, techniques d’enregistrements, réglages de l’instrument, effets, etc… Enfin, durant la semaine, quelques ateliers spécifiques et masterclasses seront organisés pour ceux qui le souhaitent, par quelques-uns des joueurs de Stick, les plus expérimentés présents, mais également par d’autres instrumentistes locaux. Durant son existence, l’AFSTG a organisé un grand nombre d’évènements pédagogiques. Tous les participants à ces séminaires le diront : ces moments de rencontres avec d’autres joueurs, plus expérimentés, ont toujours représentés des jalons dans le parcours musical de chacun.

C’est faire la part belle à la musique. Chaque soir, un concert sera organisé, soit dans l’enceinte même du fort Gibron, soit dans le village ou ses alentours. Tous les participants qui le désirent pourront y prendre part, sous une forme ou une autre : solos, duos, groupes. Tout ce que chacun aura appris, durant la journée, pourra être restitué devant un public les soirs suivants.

Un Stick Camp, ce sont enfin des vacances aussi inoubliables que possible, et il serait dommage de ne pas profiter des espaces naturels entourant le village. Tous les artistes le savent : l’environnement joue un rôle essentiel dans l’acte de création artistique. C’est pourquoi le Stick Camp 2018 se déroulera en plein cœur de la Provence Verte (https://www.la-provence-verte.net/index.php), dans un écrin de verdure, traversé de rivières et bordé de vignes. Les participants auront l’occasion de pratiquer des activités ludiques et/ou sportives, telles que randonnées à pied ou en vélo, tennis, baignades en rivières ou tout simplement farniente dans les parcs. Sans oublier le fameux concours de pétanque provençale ! D’autres surprises sont également en cours d’organisation pour tout le groupe, mais chut, c’est encore, pour l’instant, un secret encore mieux gardé que la formule du Coca-Cola…

Liste des organisateurs

Olivier CHABASSE

Olivier CHABASSE a depuis 20 ans construit un univers atypique. Contrebassiste de jazz, il a joué dans les années 90 avec un grand nombre de musiciens de la scène jazz actuelle (Laurent Cugny, Stéphane Huchard, Louis Winsberg, Daniel Mille, Franck Tortiller, Alain Debiossat avec qui il a enregistré deux albums : Dan Mandingue et lʼOr du Temps sur le label Bleu Citron).

En parallèle, il se consacre très tôt au spectacle musical jeune public au sein de la compagnie Mama Kaya (18 ans dʼexistence, 4 albums et plus de 1000 représentations) et plus récemment avec le duo Les Baladingues (Festival dʼAvignon).

Au début des années 90, Olivier découvre le Stick Chapman. Fort de toutes ces expériences, il monte en 2008 un spectacle jazz en solo, « Le Taureau par les Cordes », dans lequel il joue de la Contrebasse, du Stick Chapman, chante et dit les textes de Nougaro. La première de ce spectacle a été présentée le 7 décembre 2009 au Théâtre LʼEuropéen à Paris.

En 2012 c’est avec le duo « Across The Beatles » qu’il reprend le chemin de Liverpool pour se balader dans l’univers des quatre garçons éternellement dans le vent

Youenn LANDREAU

Youenn Landreau a commencé sa carrière de musicien professionnel au début des années 80. Il se consacre au Chapman Stick depuis 1984, ce qui fait de lui un des tout premiers français à s’être intéressé à cet instrument. Il pratique divers styles allant de la musique traditionnelle bretonne et irlandaise au rock, en passant par le jazz, la chanson, les musiques du monde.

Il participe régulièrement à des créations artistiques et enregistrements d’albums, ainsi que des tournées en France et à l’étranger, en accompagnant Alan Stivell, Yannick Jaulin, le Théatre-nuit, Alain Pennec, et, plus récemment, Sébastien Bertrand, Cache-Cache les Lézards, le groupe Costik, ou encore au sein du collectif 4par2 Productions. Il joue actuellement avec le duo les Frères Landreau, avec son frère Fanch au violon.

Enfin, à l’origine du festival Folies Tapping à Trentemoult-Rezé, en 2010, 2012 et 2014, il est régulièrement invité à enseigner le Stick Chapman à l’occasion de séminaires européens.

Bruno RICARD

Ancien bassiste, Bruno RICARD a découvert le Stick en 1998. Il se produit en solo ou en duo à Marseille et ses environs dans le cadre de son projet dark-jazz, Ghostlike Ether. D’abord secrétaire de l’AFSTG, il en est le président depuis 2014.

Yannick LEPETIT

Yannick Lepetit commence la musique au Saxophone puis devient Bassiste et découvre le Stick Chapman en 1996 dans le premier Bass Magazine qu’il achète et dans lequel il y a un reportage (avec photo) sur un certain Tony Levin, ainsi qu’un article sur un joueur de l’AFSTG qui présente l’association et des positions d’accords de 7ème main droite/main gauche sur son Grand Stick (effrayant quand on commence la 4 cordes !). Quelques années plus tard, après plusieurs magazines et une rencontre avec un Stickiste local (Pascal Gutman), il est convaincu que cet instrument est fait pour lui.

Après avoir été Président de l’AFSTG, il en est à présent le Trésorier. Il a participé aux 6 éditions des Rencontres Internationales de  Tape Guitare à Allaire, et il est aussi le Trésorier de 4par2 Productions  avec qui il a monté les Folies Tapping à Nantes en 2010, 2012 et 2014.

Ayant fait ses classes dans la fanfare funk associative Tarace Boulba (du Stickiste Jo Ruffier), il est surtout un accompagnateur de musiques rythmées (Funk, Reggae, Afrobeat, etc.) notamment dans son groupe Nantesse Boogaloo.

Jim Lampi

Jim Lampi découvre le Stick à la fin des années 70. Il écume la scène de San Francisco au début des années 80 puis s’installe en Europe. Il publie deux disques sous son nom (TV Weather en 191, puis Young Lions en 1997) où il explore une musique mêlant jazz, blues, folk et latin. En 2006, il rencontre le célèbre chanteur de folk écossais John Martyn. Il l’accompagne sur plusieurs tournées et enregistre également l’album Glasgow Walker.. En 2002, il enregistre un autre album sous son nom, Greazy et, plus récemment, il enregistre en 2008 un disque en duo avec le bassiste Michael Manring. Sa virtuosité et son approche pédagogique de l’instrument sont régulièrement louées au cours des nombreux séminaires de Stick Chapman auxquels ils participent régulièrement.

Guillermo CIDES

Guillermo Cides est un joueur de Stick argentin qui vit actuellement à Barcelone. Il débute sa carrière de Stickiste en 1992 et publie ses deux premiers disques en 1994 (el Mundo Interior de los Planetas) puis 1998 (Primitivo). Il tourne de manière intensive tout autour de la planète, pour assurer des tournées en tête d’affiche ou assurer des premières parties prestigieuses (Roger Hodgson de Supertramp, Jethro Tull, Fish de Marillion). En 1995, il crée un Stick Center en Argentine puis en 2002, un autre Stick Center à Barcelone. Depuis, il multiplie les participations dans différents projets mais continue de prouver sa grande maîtrise des techniques de looping en tournant inlassablement en solo.

Pour se familiariser avec Correns, la Provence Verte et le Chantier en quelques photos

Correns est un petit village de Provence, de 800 habitants. Dix minutes seulement sont nécessaires, à pied, pour rallier l’entrée à la sortie. Il est traversé par la rivière de l’Argens qui lui assure verdure et fraîcheur durant l’été. Premier village bio de France, la viticulture est à l’honneur, notamment grâce au Domaine du Château de Miraval, connu pour avoir été la propriété du couple Brad Pitt & Angelina Jolie mais également pour avoir abrité un célèbre studio d’enregistrement dans les années 80 où sont venus notamment Pink Floyd, The Cure ou encore AC/DC.

Le vallon Sourn, situé non loin du village, est un des plus beaux sites naturels de La Provence Verte entre ses superbes falaises abruptes réputées pour l’escalade et l’Argens avec ses différents sites de baignade.

Le Fort Gibron est le lieu qui accueillera la partie musicale du Stick Camp en journée. Son nom est tiré du provençal Gibre qui signifie givre, verglas. Aujourd’hui réhabilité en centre culturel accueillant expositions, résidences d’artistes et concerts, le fort Gibron est une ancienne résidence abbatiale du XIIè siècle, propriété de la puissante abbaye de Montmajour, autour de laquelle s’est organisé le plan du village. Construction massive dʼart roman provençal, elle était capable de résister aux menaces armées, fréquentes, durant la période médiévale. Restauré en 2008, il comprend trois salles d’expositions, une cour intérieure, des salles de réunions et des locaux associatifs ainsi que les vestiges d’un donjon.

Le Chantier est une des associations qui possède ses locaux dans le Fort. C’est un lieu de création consacré aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. Tout au long de l’année, il propose à des musiciens et des compositeurs un espace d’accueil et un environnement professionnel pour accompagner et valoriser leur démarche artistique. Il organise également des concerts de fin de résidence et le festival des Joutes Musicales de Printemps.

Joutes Musicales de Printemps de Correns

Le partenariat établi entre le Chantier et l’AFSTG permet la tenue de ce Stickcamp international.

www.la-provence-verte.net

Liste des participants

Liste des participants ayant confirmé leur venue au Stick Camp France 2018 :

  • Bruno Ricard (France)
  • Olivier Chabasse (France)
  • Youenn Landreau (France)
  • Yannick Lepetit (France)
  • Olivier Vuille (Suisse)
  • Gerald Ulbert (Autriche)
  • Bruce Jacques (Australie)
  • Rupert Hölzl (Allemagne)
  • Nicola Carrai (Italie)
  • Kalle Sillanpää (Finland)
  • Ian Rogerson (Royaume Uni)
  • Christopher Jones (France / Royaume Uni)
  • Jim Lampi (Royaume Uni / États-Unis)
  • Jan Hellman (Suède)
  • Guillermo Cides (Espagne / Argentine)
  • Angelo Villani (France)
  • Gustavo Menendez (Argentine)
  • Gabriel Bausela (Argentine)
  • Michael Kaser (Italie / Autriche)
  • Jero Castella (Espagne)
  • Flemming Cilius Petersen (Danemark)

Réservations & coût

Pour assurer un confort maximal, le nombre de participants au Stick Camp est limité à 30. Autant vous dire que les réservations précoces sont très fortement conseillées !!!.

Le tarif est fixé à 580 euros. Il comprend :
– l’accès au fort Gibron pour le Stick Camp ;
– le logement au camping pour une des formules optée ;
– les petits-déjeuners, déjeuners et dîners (pension complète) ;
– les activités ludiques organisées ;
– les tickets de bus-navettes depuis les aéroports de Marseille, Nice ou Toulon jusqu’à Brignoles.

Ce tarif ne comprend pas :
– les boissons hors repas ;
– les activités non prévues par l’organisation.

Logements

Plusieurs formules sont possibles mais toutes en quantités très limitées.

Au camping de Correns, situé à l’entrée du village, plusieurs solutions sont possibles :

– 3 bungalows à partager, entièrement équipés pouvant accueillir un maximum de 4 voire 5 personnes (2 chambres avec 1 lit de 130 cm, 2 lits  superposés de 80 cm et 1 lit de 80 cm), avec une pièce avec coin cuisine/repas, 1 réfrigérateur, 1 gazinière 2 feux et cafetière

– 1 tipi (!!) à partager, aménagé et reposant sur  plancher, pouvant accueillir deux ou trois personnes (lit de 130 cm et 1 lit de 80 cm), avec réfrigérateur et gazinière 2 feux

– 1 caravane retro à partager, entièrement aménagée avec chauffage air-pulsé et coin salon, pouvant accueillir deux ou trois personnes (1 lit de 130 cm et 1 lit de 80 cm), avec 1 réfrigérateur, 1 gazinière 2 feux et cafetière

– des emplacements de tentes sont également à votre disposition, mais attention, le matériel (tente, matelas, draps, etc…) n’est en principe pas fourni. Pour ceux qui voyagent en avion et qui souhaitent camper, merci de nous l’indiquer. Dans ce cas-là, nous demanderons le prêt de tentes et de matelas.

Ces différentes solutions de logement sont incluses dans le prix global du Stick Camp.

Pour ceux qui souhaitent un logement encore plus confortable, il existe, en plein cœur du village, une auberge-hôtel typiquement provençale, qui propose 4 chambres d’hôtel en lit double ou jumeaux avec piscine, wi-fi, télévision et climatisation. Bien que cette auberge-hôtel ne soit pas partenaire du Stick Camp, nous essayerons de négocier des prix intéressants et de nous occuper des réservations. Toutefois, un surplus financier sera à prévoir. Merci de nous contacter rapidement si cette solution vous intéresse.

Quelque soit la solution optée, merci de nous indiquer avec quelles personnes vous souhaitez partager votre espace de repos afin que nous puissions organiser au mieux les placements dans les hébergements.

Repas

Comment parler d’un Stick Camp en France sans parler de repas ?

Les trois repas servis sont compris dans le prix du Stick Camp.

Le matin, un petit-déjeuner sera servi, dans la plus pure tradition française : viennoiseries, céréales, pains, confitures, miels, beurre, fruits, accompagnés de boissons chaudes (chocolat, café, thé) et froides (jus de fruits).

Le midi, des buffets froids seront proposés. Vu la chaleur habituelle dans la région à cette période de l’année, le buffet sera principalement composé de diverses salades froides (salades composés, salades niçoises, taboulés, salades de pâtes ou de riz), de soupes froides, de sandwiches ainsi que de charcuteries et fromages locaux, avec bien entendu divers pains.

Le soir, nous vous proposerons des plats chauds typiques de la région ou de régions méditerranéennes : daubes, bouillabaisse, couscous, pizzas et pissaladières, paëlla, ratatouilles, soupe au pistou.

Tous les repas comprennent des vins issus de domaines viticoles locaux.

Si vous êtes végétarien ou si vous avez un régime alimentaire spécifique (sans gluten par exemple), merci de nous l’indiquer afin que nous puissions prévoir des mets de substitution.

Le village de Correns possède une épicerie, un bar et une boulangerie si vous souhaitez faire des achats. Nous allons également solliciter l’ouverture d’un petit bar temporaire pour y vendre à prix très bas des eaux, bières et vins les soirs de concerts au Fort Gibron.

Qu’apporter au Stick Camp ?

Voici une liste de petites choses à mettre dans votre valise…

– Votre Stick ! Néanmoins, notez que si n’avez pas d’instrument et que vous souhaitez découvrir le Stick Chapman, il sera toujours possible de participer au Stick Camp puisque quelques instruments seront à votre disposition en prêt ;

– Les différentes salles de travail seront équipées en matériel de sonorisation, mais si vous le voulez, vous pouvez apporter votre propre amplificateur ; dans ce cas, nous apprécierions que vous ameniez des multi-prises (en France, nous utilisons du 220 volts) ;

– Il est très conseillé d’apporter une câble stéréo-mono, afin de libérer des tranches sur les tables de mixage. Pour les concerts du soir par contre, il sera possible de se brancher sur les tables ou amplis avec vos câbles stéréo standard ;

– Des serviettes de bain, et des maillots pour pouvoir profiter de la rivière traversant le village ;

– en Provence, le temps reste généralement très chaud en journée. Le soir, il peut faire un peu frais en cette fin de saison avec la proximité de la rivière, il est donc conseillé de prendre un pull léger. Les pluies en cette saison sont rares, le vent est relativement fréquent : il est toujours de bon ton de prévoir un coupe-vent ou un k-way, on ne sait jamais ;

– Pour ceux qui voyagent en voiture et qui ont de la place, des duvets ou des draps pour dormir nous permettront de ne pas en acheter auprès du camping ;

 – Si vous avez de la musique à vendre (cds, vinyls) les soirs de concerts, amenez-les !

– Pour ceux qui ont encore de la place dans leur sac et qui ont gardé leur âme d’enfant : cartes, freesbees, ballons, jeux divers sont les bienvenus, nous nous occupons des boules de pétanque !

Arriver et partir de Correns

La région est extrêmement touristique en été, mais heureusement, cette population est surtout concentrée sur les stations balnéaires. Correns se situe dans l’arrière-pays et est bien plus calme que le littoral.

La ville la plus proche de Correns est Brignoles. Si vous parvenez jusqu’à cette ville, nous pourrons venir vous chercher en voiture ou mini-bus pour vous amener jusqu’à Correns.

Vous arrivez en France par avion ?

Il existe trois aéroports internationaux sur la région : Marseille-Provence (Marseille), Nice-Côte-d’Azur (Nice) et éventuellement Toulon-Hyères (Toulon). Tous proposent des vols internationaux en low-cost. Une fois que vous avez atterri, l’objectif est de se rendre à Brignoles, la plus grosse ville à proximité de Correns, qui est desservie par bus-navettes depuis les aéroports de Marseille et Nice, et la ville de Toulon. Pour cela, il existe des bus-navettes appelées Lignes Express Régionales (LER) qui relient ces trois villes à Brignoles, la ville la plus proche de Correns. Une fois arrivé à Brignoles, nous serons capables d’organiser des navettes pour venir vous chercher en voiture.

Une fois votre réservation au Stick Camp prise, il est indispensable que vous nous communiquiez le plus rapidement possible les informations concernant vos dates, lieux et heures d’arrivée dans la région, afin que nous puissions vous prendre en charge de la manière la plus efficace possible.

Si vous optez pour l’avion pour arriver en France, faites attention à la manière dont vous enregistrez vos instruments de musique, nous ne voudrions pas qu’un instrument arrive abîmé… Mieux vaut prendre une assurance pour sécuriser le transport de votre instrument.

En voiture

Correns est situé à 180 kms/2h00 de route depuis Vintimille (Italie) et 400 kms/4h00 de route depuis la Jonquera (Espagne). Sur ces deux trajets, l’autoroute vous conduira jusqu’à Brignoles. Le trajet vous coûtera, avec un véhicule de tourisme, 33 euros depuis Vintimille et 65 euros depuis La Jonquera pour un véhicule de tourisme.

Quel que soit votre moyen de locomotion et votre lieu d’arrivée, si vous arrivez avant le 20 août ou si vous repartez après le 26 août, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’aide concernant une solution d’hébergement dans la région.

Contacts et réservation

Pour toute question, nous contacter dans un premier temps par email à stickcamp.france.2018@gmail.com

Vous pouvez également poser toute question en utilisant le topic dédié sur le forum de discussion du site web de l’AFSTG, ou en utilisant le fil Facebook de Stick Camp France

L’inscription se fait en ligne grâce à ce formulaire.

Une fois votre réservation effectuée, nous vous communiquerons un numéro de téléphone pour nous contacter directement.